En 2008, le gouvernement fédéral canadien a alloué 110 millions de dollars à la Commission de la santé mentale du Canada pour qu'elle entreprenne un projet de recherche portant sur la santé mentale et l'itinérance. Le résultat? Chez Soi, un projet de quatre ans implanté dans cinq villes du Canada qui fournit des services déterminants à des personnes itinérantes aux prises avec la maladie mentale.

Le projet Chez Soi a permis de démontrer et d’évaluer l’efficacité de l’approche Logement d’abord, qui permet aux participants de se loger pour ensuite leur offrir des services et des programmes d'aide axés sur le rétablissement qui répondent davantage à leurs besoins individuels.

Le modèle Logement d’abord peut être appliqué avec succès partout au Canada
Le projet Chez Soi a démontré le succès de l’approche Logement d’abord et nous renseigne sur son fonctionnement en déterminant dans quels cas elle est efficace et à quel coût. Il nous aide aussi à comprendre comment le modèle Logement d’abord peut être adapté à l’échelle du Canada puisqu’il a été mis en œuvre dans cinq villes, chacune mettant l’accent sur un secteur particulier :

 


 
 

at home nationalProjet pancanadien

NOUVEAU  : Le projet Chez Soi :
Description : Rapport pancanadien sur la durabilité des programmes de logement et de soutien mis en oeuvre
Document : Le projet Chez Soi: Transposer les données en politiques
Description : L’influence de l’initiative Chez soi sur la politique fédérale sur l’itinérance au Canada
Document : Rapport final du projet pancanadien Chez Soi
Description : Ce rapport présente les conclusions finales du projet de recherche pancanadien Chez Soi, lequel a évalué l’efficacité du modèle Logement d’abord pour mettre fin à l’itinérance dans la population canadienne ayant une maladie mentale. Le projet a suivi plus de 2 000 participants durant deux ans. Il s’agit de la plus vaste étude du modèle Logement d’abord jamais entreprise. Le projet a été mis en œuvre à Vancouver, Winnipeg, Toronto, Montréal et Moncton.
Document : Résumés : Facteurs corrélatifs associés au statut d'ancien combattant et Incidence du projet Chez Soi chez des anciens combattants atteints de maladie mentale grave et persistante
Description : Ce document contient deux extraits d'analyses d'une et de trois pages portant sur des anciens combattants qui ont pris part au projet Chez Soi. Il traite des facteurs corrélatifs associés au statut d'ancien combattant et de l'incidence de l'approche Logement d'abord sur l'intégration sociale, l'utilisation des services et la stabilité résidentielle d'anciens combattants s'identifiant comme tel.
Document : Projet chez soi : methodologie pour le volet quantitatif
Document : Chez Soi Rapport provisoire
Description : Ce rapport provisoire du projet Chez Soi, dévoilé en septembre 2012, explore les répercussions du projet après sa première année relativement à l’utilisation des services, du logement et des coûts. Ce rapport démontre que l’approche accordant la priorité au logement (Housing First) a un effet positif sur la vie des personnes itinérantes ayant une maladie mentale et occasionne une utilisation plus efficace des deniers publics, particulièrement chez les grands usagers de services sociosanitaires. Il montre aussi que cette approche peut être implantée partout au Canada par le biais d’une approche interministérielle qui combine la santé, le logement et les services sociaux en faisant appel à un partenariat entre des organismes sans but lucratif et le secteur privé.
Document : Chez Soi Rapport sur les résultats préliminaires - Volume 1 - Avril 2011
Document : Chez Soi Rapport sur les résultats préliminaires - Volume 2 - Janvier 2012
Document : Chez Soi Rapport sur les résultats préliminaires - Volume 3 - Septembre 2012
Description :

Le troisième rapport des résultats préliminaires, publié en 2012, présente le portrait d’activités qui traduisent le potentiel de l’approche accordant la priorité au logement (Housing First) du projet Chez Soi. Cette approche a un impact positif sur des individus en situation d’itinérance et ayant des troubles mentaux, nos systèmes prestation de services et les collectivités. Ce rapport montre à quel point le fait d’offrir d’abord un logement de qualité aux usagers peut les aider à atteindre d’autres objectifs.

Il illustre aussi ce que les sites du projet ont réalisé en vue d’aider les participants à prononcer des discours, informer le public, se perfectionner et agir à titre de pair aidant. Il décrit comment des individus ayant un vécu expérientiel ont participé au projet et présente les grandes lignes des résultats des études qualitatives portant sur l’itinérance vécue par des participants.

Retour en haut de la page

vancouverVancouver

Participants également aux prises avec une consommation problématique de substances intoxicantes

Document : Rapport final du projet Chez Soi de Vancouver
Description : Ce rapport document les conclusions du projet de recherche Chez Soi de Vancouver qui a étudié l’efficacité de l’approche Logement d’abord pour endiguer l’itinérance chez les personnes atteintes de maladie mentale qui, notamment, consomment des substances psychotropes. Les chercheurs ont suivi 497 participants durant deux ans et ont comparé les interventions de type Logement d’abord aux services locaux habituels.
Document : Rapport du Groupe de pairs de référence de Vancouver sur le soutient par les pairs pour l’itinérance et la santé mentale (en anglais)
Description : Ce rapport a été rédigé par un groupe de travail constitué de membres ayant un vécu expérientiel de trouble mental, de toxicomanie ou d’itinérance. Il décrit le rôle du Groupe de pairs de référence de Vancouver; définit le soutien par les pairs; examine la formation officielle existante pour les pairs aidants à Vancouver et celle d’autres agences de cette ville qui offrent un soutien par les pairs; et renferme des recommandations relatives à la formation en soutien par les pairs pour les personnes aux prises avec des troubles mentaux et l’itinérance ou qui veulent mettre fin à leur itinérance ou toxicomanie.

Retour en haut de la page

at home winnipegWinnipeg

Population autochtone en milieu urbain

Document : Rapport final du projet Chez Soi de Winnipeg
Description : Ce rapport présente les conclusions finales du projet de recherche Chez Soi de Winnipeg. Ce projet a évalué l’efficacité de l’approche Logement d’abord pour endiguer l’itinérance chez les membres des communautés autochtones, des Premières nations et Métis atteints de maladie mentale et établis en milieu urbain. Les chercheurs ont suivi 513 participants durant deux ans et ont comparé les interventions de type Logement d’abord aux services locaux habituels.

Retour en haut de la page

at home torontoToronto

Populations ethno-racialisées, y compris de nouveaux arrivants qui ne parlent pas l’anglais

Document : Rapport final du projet Chez Soi de Toronto
Description : Ce rapport présente les conclusions finales du projet de recherche Chez Soi de Toronto. Ce projet a évalué l’efficacité de l’approche Logement d’abord pour endiguer l’itinérance chez les personnes itinérantes ayant une maladie mentale parmi, notamment, les populations d’origines ethniques diverses. Les chercheurs ont suivi 575 participants durant deux ans et ont comparé les interventions de type Logement d’abord aux services locaux habituels.

Retour en haut de la page

at home montrealMontréal

NOUVEAU : Le projet Chez Soi:
Description : Durabilité des programmes de logement et de soutien mis en oeuvre à Montréal
Document : Rapport final du projet Chez Soi de Montréal
Description : Ce rapport présente les conclusions du projet expérimental de recherche Chez Soi de Montréal qui a étudié l’efficacité de l’approche Logement d’abord chez les personnes itinérantes atteintes de troubles mentaux. Les chercheurs ont suivi 469 participants durant deux ans et comparé l’approche Logement d’abord aux services locaux habituels.

Retour en haut de la page

at home monctonMoncton

Offre de services dans une petite communauté rurale

NOUVEAU : Le projet Chez Soi:
Description : Durabilité des programmes de logement et de soutien mis en oeuvre à Moncton
Document : Rapport final du projet Chez Soi de Moncton
Description : Ce rapport présente les conclusions finales du projet de recherche Chez Soi de Moncton, lequel a étudié l’efficacité de l’approche Logement d’abord pour endiguer l’itinérance chez les personnes ayant une maladie mentale dans de petits centres urbains et en région rurale. Les chercheurs ont suivi 201 participants durant deux ans et comparé les interventions inspirées du modèle Logement d’abord avec celles assurées par les services locaux.

Retour en haut de la page