Projet des pairs

La stratégie en matière de santé mentale pour le Canada, que la Commission de la santé mentale du Canada a rendue publique en 2012, souligne l’importance de reconnaître le soutien par les pairs comme une composante essentielle des services de santé mentale. Cette constatation émane non seulement d’études mais aussi des nombreux témoignages reçus de Canadiens au sujet de leur expérience de la maladie mentale, du rétablissement et des facteurs déterminants tel le soutien par les pairs.

Le soutien par les pairs désigne une relation d’entraide entre des personnes ou des groupes qui ont en commun d’avoir vécu l’expérience des troubles mentaux ou de la maladie mentale, personnellement ou par le biais d’un proche. La Commission de la santé mentale du Canada a lancé le Projet des pairs en 2010, lequel avait pour objectif d’apprendre de l’expérience vécue par des pairs aidants du Canada et de contribuer à l’intégration du soutien par les pairs dans les services en santé mentale.

Lignes directrices relatives à la pratique du soutien par les pairs
S'appuyant sur les recommandations du rapport Faire avancer la cause du soutien par les pairs paru en 2010, le Projet des pairs travaille à la création de lignes directrices nationales relatives aux pratiques populaires et non institutionnalisées de soutien par les pairs qui ont été efficaces jusqu'à maintenant. Devant être publiées en 2013, ces lignes directrices décriront les valeurs, principes de pratique, habiletés et aptitudes exigés des pairs aidants. Elles fourniront des conseils et des directives grandement requis par les gestionnaires et chefs de programmes sur les moyens de maximiser les avantages des programmes de soutien par les pairs.

Formation sur le soutien par les pairs et programmes en milieu de travail
Le Projet des pairs rassemble également des organismes ayant une expérience dans la formation des pairs et manifestant le désir de partager leurs connaissances. Grâce à cette collaboration accrue, le Projet des pairs prévoit établir non seulement des lignes directrices nationales, mais également un programme de formulation des compétences et de formation de pairs aidants. Avec la croissance des communautés de praticiens, il sera possible de faire reconnaître, dans les politiques provinciales et territoriales, les interventions de soutien par les pairs à titre de composante clé du système de santé mentale.

Changement d’attitude envers la maladie mentale
En plus de l'élaboration de lignes directrices relatives à la pratique, le Projet des pairs encourage le changement des attitudes sociétales envers la maladie mentale par des activités de sensibilisation dispensées par des pairs aidants en milieu scolaire ou de travail. On espère que ces activités permettront aux Canadiens de mieux comprendre la réalité des troubles mentaux pour rendre la société plus accueillante.