La Commission de la santé mentale du Canada (CSMC) est responsable de la conception et de la diffusion de programmes et d’outils novateurs qui favorisent la santé mentale et le bien-être de la population canadienne. Par le mandat unique que lui a confié le gouvernement du Canada, la CSMC aide les gouvernements et les organisations à l'échelle fédérale, provinciale et territoriale à appliquer de solides politiques publiques.

Selon son mandat actuel, la CSMC doit présenter des résultats dans les domaines prioritaires qui sont établis dans la Stratégie en matière de santé mentale pour le Canada et conformément à son plan stratégique

Le personnel de la CSMC, les membres de son conseil d’administration et de son conseil consultatif partagent tous un but commun, soit créer un meilleur système de santé mentale au Canada.


Notre fonctionnement

Financée par Santé Canada, la CSMC rassemble les intervenants afin de développer de saines politiques publiques et d’exercer une influence dans ce domaine. Elle cherche par ailleurs à inciter les gens à passer à l’action, notamment dans le système de justice, les soins de santé primaires, en milieu de travail ainsi qu'en matière de logement et dans d’autres sphères qui influent sur la vie des personnes aux prises avec une maladie ou un problème de santé mentale et leur famille au Canada.

Toutes les initiatives et tous les projets sont menés par des experts d’un bout à l'autre du pays qui contribuent aux travaux de la CSMC par leur expertise et leurs points de vue divers. Un élément fondamental du travail de la CSMC est de consulter les personnes ayant connu une maladie ou un problème de santé mentale et leur famille dans tout ce qu'elle entreprend.

Elle formule par la suite des recommandations aux gouvernements, aux fournisseurs de services, aux dirigeants communautaires et aux autres intervenants qui travaillent avec ces partenaires sur la façon de les appliquer.


Notre histoire

En 2006, le Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie a mené la toute première étude d’envergure nationale sur la santé mentale, la maladie mentale et les dépendances. Il a présenté ses préoccupations dans le rapport intitulé De l’ombre à la lumière : la transformation des services concernant la santé mentale, la maladie mentale et la toxicomanie au Canada qui recommandait la création d’une commission de la santé mentale afin d’avoir une perspective nationale sur les questions touchant la santé mentale.

Ainsi, le gouvernement fédéral a mis sur pied la CSMC l'année suivante et a nommé à sa tête l’honorable Michael Kirby, président du comité sénatorial. Au cours de son premier mandat (2007-2017), la CSMC devait créer la toute première stratégie en santé mentale pour le Canada, faire progresser l’échange de connaissances en santé mentale et étudier les meilleures façons de venir en aide aux personnes itinérantes aux prises avec des problèmes de santé mentale.

Tous les partis politiques fédéraux ont voté en faveur de la création de la CSMC et cette dernière a été appuyée par l’ensemble des gouvernements provinciaux et territoriaux, à l'exception du Québec.