Le projet Chez Soi démontre que le modèle Logement d’abord est efficace pour rapidement mettre fin à l’itinérance dans la population aux prises avec la maladie mentale et peut être mis en place dans des milieux urbains de tailles diverses et dans des contextes culturels différents. Il prouve aussi que ce modèle constitue un investissement judicieux du fait que chaque tranche de 10 $ investie génère une économie moyenne de 9,60 $ chez les participants aux besoins élevés et de 3,42 $ chez ceux ayant des besoins modérés.


Atteinte des objectifs, réalisation de recherches, partage des résultats

L’histoire de Chez Soi serait incomplète sans les voix des personnes concernées par le projet : les participants, les fournisseurs de services et les pairs. Un partenariat unique a été établi entre l’Office national du film du Canada et la CSMC pour la création d’un documentaire intitulé Ici, chez soi, qui partage les histoires et les réflexions de participants et d’employés du programme. De plus, le groupe national d’utilisateurs de services du projet Chez Soi, un comité consultatif national composé de personnes vivant dans l’itinérance ou avec la maladie mentale, ou les deux, a fourni le point de vue de ces individus. Il est également l’auteur d’un document de travail sur la stigmatisation et la discrimination expliquant la mobilisation des pairs.


Les résultats

Le projet Chez Soi a pris fin, mais le travail se poursuit. Pour répondre à la demande et à l’intérêt croissants pour le modèle Logement d’abord, la CSMC a publié le Guide sur l’approche Logement d’abord, fruit de l’expertise tirée du projet Chez Soi et des fournisseurs de services Logement d’abord. En outre, la CSMC a créé le programme de formation et d’aide technique sur le modèle Logement d’abord offrant du soutien pratique à 18 communautés pendant deux ans (link to T & TA collateral).

Les politiques et la fidélité au concept ont varié considérablement depuis la fin du projet Chez Soi, mais on reconnaissait que le travail n’était pas terminé. Les chercheurs du projet Chez Soi ont donc entrepris une nouvelle étude sur l’évolution de la situation au terme du projet expérimental. Ces rapports sur la durabilité, qui seront publiés au cours des prochains mois, à commencer par le rapport final du projet à l’échelle nationale, le rapport intersites et le rapport de Moncton, qui nous éclairent sur les principaux facteurs de succès favorisant le maintien et l’adaptation des programmes Logement d’abord à long terme.