Bâtir un système de services en santé mentale et en toxicomanie adapté aux besoins des adultes émergents

Préparé par une équipe de recherche du Centre hospitalier pour enfants de l’Est de l’Ontario pour le compte de la Commission de la santé mentale du Canada (la Commission), ce rapport exhaustif – intitulé Faire un pas vers le futur : Bâtir un système de services en santé mentale et en toxicomanie adapté aux besoins des adultes émergents – présente en détail l'état actuel des politiques et des pratiques en matière de transition des jeunes vers les services de santé mentale et de toxicomanie pour adultes. La Commission a diffusé un résumé de ce document en février.

« Il n’y a pas d’étapes intermédiaires entre rester seul à la maison et se rendre à l’hôpital en état de crise. » – Bénéficiaire de services pour les jeunes

Le rapport Faire un pas vers le futur formule des conseils sur la façon d’aborder les difficultés que vivent les jeunes ayant des problèmes de santé mentale ou des maladies mentales au moment de la transition à l’âge adulte et propose des solutions pour offrir des services améliorés aux adultes émergents à l’échelle nationale, provinciale‑territoriale et régionale.

Afin de réduire les méfaits, de répondre aux besoins et d’assurer l’accès aux services au degré d’intensité et de spécialisation approprié, le principal objectif est d’offrir aux adultes émergents une gamme complète de services dans chaque champ d’application (voir la figure 1 ci‑dessous).

Figure 1 : Continuum proposé de services aux adultes émergents en matière de santé mentale et de toxicomanie : approche à niveaux multiples

Le rapport Faire un pas vers le futur n’est que l’une des façons dont la Commission soutient la santé mentale des enfants et des jeunes. Téléchargez un aperçu ici.

Du 2 au 4 novembre, la Commission tiendra à Ottawa (Ontario) la Conférence consensuelle sur la santé mentale des adultes émergents : Faire de la transition une priorité au Canada, qui rassemblera des décideurs, des chercheurs, des organismes en santé mentale, des cliniciens et des jeunes et leurs familles de partout au Canada pour orienter la mise en place d’une gamme plus fluide de services à l’intention des adultes émergents.

Nous vous invitons à faire circuler ce document dans vos réseaux.

L’expression « adulte émergent » désigne les adolescents et les jeunes adultes âgés de 16 à 25 ans. Elle fait ressortir l’importance de la croissance et du développement durant cette période de vie. Le qualificatif « émergent » souligne en outre le caractère dynamique de cette étape du développement, qui ne doit pas être considérée comme simplement fondée sur l’âge chronologique.