L'ancien Comité consultatif les aidants membres de la famille de la Commission de la santé mentale du Canada reconnaissait que les amis et la famille représentent souvent la source principale de soutien des personnes côtoyant la santé mentale. Le Comité a participé à la création d'outils à l’intention des proches aidants pour les aider à conserver leur santé mentale et leur bien-être pendant qu'ils prennent soin de leurs proches.

Communication entre les aidants du Canada
Inspiré par CancerConnection, programme national de soutien par les pairs exploité par la Société canadienne du cancer, le Comité avait lancé Familles à l’écoute : entraide en santé mentale, programme téléphonique novateur de soutien par les pairs pour les proches aidants. Un projet pilote a été mis sur pied dans lequel les aidants sont mis en communication avec des bénévoles (adultes qui sont, ou qui ont été, proches aidants et personnes atteintes de troubles mentaux) dans le but de faciliter le partage d'expériences, de renseignements et de ressources.

Directives relatives à la pratique pour les proches aidants
Tirant profit des résultats du projet Familles à l’écoute : entraide en santé mentale, un ensemble sans précédent de directives nationales dont bénéficieront tous les aidants du Canada est sur le point d'être publié. Les Directives pancanadiennes en faveur d’un système de prestation de services complets pour les proches aidants d’adultes ayant un trouble mental ou une maladie mentale proposeront des pratiques exemplaires fondées sur des données probantes et des conseils concernant la prestation de soins à un membre de la famille atteint d'une maladie mentale. Le document favorisera également l'examen et l'amélioration continus des services et programmes d'aide existants pour les proches aidants.

Ciblant les responsables des orientations politiques et les pourvoyeurs de services, ces directives comprendront des recommandations quant aux types de services et de programmes les plus utiles selon les proches aidants. Elles mettront également l'accent sur l'inclusion des personnes vivant des enjeux de santé mentale (et de leur famille) au cours de la planification des services de soutien pour les aidants. Le Comité s'attend à ce que les directives soient publiées en 2013.