L’ancien Comité consultatif sur les sciences était responsable de prodiguer à la Commission des conseils d’expert sur les questions scientifiques relatives à la santé mentale et à assurer que la chacune de ses initiatives tienne compte des connaissances et des preuves basées sur la recherche. Le Comité, qui s’intéressait surtout aux causes de la maladie mentale, était composé de chercheurs et d’experts en santé mentale qui étudiaient les effets des différents médicaments, des traitements et des interventions.

Répondre aux besoins multiculturels du Canada en matière de santé mentale
Conscient de la nécessité d’améliorer la prestation de services en santé mentale aux membres de groupes culturels et ethniques divers, le Comité s’est associé à des organismes et à des pourvoyeurs de services en santé mentale de toutes les régiosn du Canada pour mettre sur pied le Centre de ressources multiculturelles en santé mentale.. Grâce à des outils cliniques, des documents de politiques et d’autres ressources en ligne, le Centre se préoccupe de questions liées notamment à la langue, à la religion et à la culture afin d’améliorer l’accessibilité, la qualité et l’équité des services en santé mentale.

Poursuivant ses efforts pour répondre aux besoins des immigrants, des réfugiés et des individus provenant de groupes ethnoculturels, le Centre travaille actuellement à l’élaboration de plusieurs ressources visant à mieux servir la communauté multiculturelle de la santé mentale, notamment un outil de formation destiné aux professionnels de la santé.

Faciliter la recherche de pairs
Le Comité a également contribué à former un réseau visant à assurer que les personnes qui ont vécu l’expérience de la maladie mentale puissent participer activement à la recherche sur la santé mentale et la toxicomanie. Le projet de mise en place d’un réseau de pairs et d’utilisateurs de services voué à la recherche vise à renforcer les capacités des chercheurs des milieux universitaire ou communautaire de partout au Canada en facilitant la collaboration sur d’importantes initiatives de recherche sur la santé mentale.