Le Conseil des jeunes de la CSMC crée une vidéo et un guide de discussion à l’intention des fournisseurs de services

Le Conseil des jeunes de la Commission de la santé mentale du Canada a créé une vidéo et un guide de discussion pour aider les fournisseurs de services à comprendre les besoins des jeunes en matière de pratique axée sur le rétablissement.

Diffusée en février, la vidéo Du pain sur la planche : Le point de vue des jeunes sur les pratiques axées sur le rétablissement décortique ce que les jeunes considèrent comme certains des principes de base des services de santé mentale et de lutte contre les dépendances qui sont axés sur le rétablissement. Utilisant la métaphore d’une interaction dans un restaurant entre un serveur et une cliente, la vidéo fait une démonstration humoristique des concepts clés de la pratique axée sur le rétablissement.

Le rétablissement peut être un concept difficile à comprendre, admet Don Mahleka, un membre du Conseil des jeunes ayant participé activement à la création de la vidéo.  La vidéo fait référence à la possibilité de mener une vie satisfaisante, valorisante et nourrie par l’espoir, en dépit des inconvénients causés par les maladies et les problèmes associés à la santé mentale.

Selon Don Mahleka, la vidéo traite du type de considérations que les jeunes aimeraient voir s’étendre. « Tout le monde peut comprendre le service en restaurant, comme se faire servir de la sauce piquante sans l’avoir demandée ou trouver un insecte dans sa nourriture », dit-il.

Dans un système axé sur le rétablissement, les fournisseurs de services prennent des décisions communes avec les jeunes, offrant un vaste éventail de services et de mesures de soutien pour aider une personne à atteindre ses buts et répondre à ses besoins.

Les vignettes dans la vidéo ressemblent à des expériences d’un service de santé mentale inadéquat.

« Le message que les jeunes envoient est assez clair, a indiqué Louise Bradley, présidente-directrice générale de la CSMC. "Ne commande pas mon repas pour moi, ne l’assaisonne pas comme tu veux, ne me dis pas quand j’ai terminé, et surtout ne m’invite pas à ne plus revenir. »

Don Mahleka est d’accord. « La métaphore ne pouvant pas tout décortiquer, les clips vidéo montrent les déceptions et les frustrations que les jeunes ressentent parfois mais que les autres ne perçoivent peut-être pas », a expliqué Don Mahleka.

La vidéo a pour but de provoquer une discussion réfléchie parmi les fournisseurs de services, et le guide de discussion connexe, présentant des messages clés et des questions de réflexion, peut être utilisé dans divers milieux, y compris des réunions d’équipe, des séances d’orientation du personnel, des conversations avec des jeunes ou, de façon plus générale, des groupes consultatifs des jeunes.

Cette nouvelle ressource s’inspire du Guide de référence pour des pratiques axées sur le rétablissement de la CSMC, publié initialement en 2015.  Regorgeant de renseignements utiles, ce guide vise à établir une compréhension commune, un langage commun et une bonne connaissance des politiques, des programmes et des pratiques axés sur le rétablissement, ainsi qu’à fournir un outil pour aider à transformer la pratique, la culture et la prestation de services. Il souligne également que les services de santé mentale axés sur le rétablissement doivent être sensibles et adaptés à toutes les étapes de la vie, notamment pour les jeunes.

Le Conseil des jeunes de la CSMC était naturellement la structure appropriée pour développer la question du rétablissement du point de vue des jeunes. Le Conseil est composé de jeunes âgés de 18 à 30 ans qui ont connu une maladie ou un problème associé à la santé mentale à titre personnel ou par l’intermédiaire d’un proche ou d’un ami.

Selon Don Mahleka, ce projet est un bon exemple de la mobilisation des jeunes. Les jeunes ont été impliqués dans le processus, de la conception à la mise en œuvre donnant à chaque étape leurs commentaires et suggestions. Ceci a permis d’obtenir un produit final authentique qui reflète la diversité des milieux d’où ils viennent et leurs multiples identités en tant que jeunes.

Riant de la nourriture comme un thème récurrent, Don Mahleka compare l’engagement des membres du Conseil des jeunes à la cuisson d’un gâteau. « On ne nous a pas seulement donné un gâteau à glacer. On nous a demandé quel type de gâteau nous aimerions faire, on nous a invités à créer une recette et à le cuire ensemble. Manifestement, les membres du Conseil des jeunes aiment la nourriture. »

Apprenez-en davantage au sujet des initiatives de rétablissement de la CSMC.