La Commission de la santé mentale du Canada coordonne le travail de promotion du programme auprès des organisations policières de partout au pays. L'évaluation préliminaire du programme montre que celui-ci réduit la stigmatisation souvent associée aux maladies mentales et qu'il augmente la résilience.