Off
Off

Établir des arguments pour encourager les employeurs à recruter activement et à maintenir en poste les personnes ayant une maladie mentale

Description : Les termes main-d’œuvre en quête d’emploi décrivent les personnes qui, en raison d’une maladie mentale, ne parviennent pas à entrer sur le marché du travail, qui travaillent de façon intermittente en raison d’une maladie épisodique, ou qui souhaitent réintégrer le travail après une longue absence. La main‑d’œuvre en quête d’emploi constitue une source inexploitée de travailleurs qui peuvent jouer un rôle important en répondant aux besoins opérationnels urgents et aux pénuries de main-d’œuvre.

Joignez-vous à Rebecca Gewurtz et à Margaret Oldfield de l’Université McMaster, à Emile Tompa de l’Institut de recherche sur le travail et la santé, et à la Commission de la santé mentale du Canada alors que nous évaluons les possibilités d’embaucher et de maintenir en poste des personnes ayant une maladie mentale.

Conférencières  :

Rebecca Gewurtz, professeure adjointe, Université McMaster
Emile Tompa, chercheur scientifique principal, Institut de recherche sur le travail et la santé
Margaret Oldfield, coordonnatrice de projet pour la main-d’œuvre en quête d’emploi au Canada