De Commission de la santé mentale du Canada et Le Conference Board du Canada

Alors que les Canadiennes et les Canadiens continuent de vivre un stress incessant et des perturbations quotidiennes en raison de la pandémie de COVID-19, un nouveau sondage réalisé par le Conference Board du Canada et la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC) révèle que le statut d’emploi, le revenu et la disponibilité des stratégies d’adaptation ont un impact important sur la santé mentale.

Le sondage, mené entre le 17 avril et le 15 mai, visait à connaître l’état de santé mentale de la population en demandant à plus de 1 800 répondants d’évaluer leur degré de préoccupation quant à leur santé mentale en se fondant sur 15 indicateurs clés. La vaste majorité des répondants (84 %) ont indiqué que leurs préoccupations concernant leur santé mentale s’étaient accentuées depuis le début de la pandémie. Leur bien-être et celui de leur famille, leur avenir personnel, l’isolement, la solitude, l’anxiété et la peur faisaient partie de leurs plus grandes préoccupations.

« Ces perspectives sont inestimables, a déclaré Louise Bradley, présidente-directrice générale de la CSMC. Nous ne pouvons pas traiter des impacts de la COVID-19 sur la santé mentale sans d’abord en comprendre les causes fondamentales. Il n’est pas suffisant d’assumer que la santé mentale s’est détériorée en raison de la pandémie. Nous devons recenser des éléments particuliers afin de trouver des solutions adaptées. »

Depuis le début de la pandémie, la CSMC a élaboré des ressources et des solutions afin d’aider les Canadiennes et les Canadiens à prendre soin de leur santé mentale, exploitant et développant les programmes existants, travaillant avec des experts pour créer des fiches-conseils ciblées et conviviales, et recueillant des informations utiles partout dans le monde. Ces efforts visaient surtout le Carrefour de ressources de la CSMC en lien avec la pandémie.  

Le sondage révèle que les personnes ayant adopté au moins une stratégie d’adaptation (perçue comme bénéfique) étaient moins préoccupées de leur santé mentale. Faire de l’exercice et communiquer avec la famille et les amis étaient considérés comme les principales stratégies d’adaptation sociale, alors qu’adopter la télémédecine et consulter un professionnel de la santé mentale représentaient les stratégies les plus fréquentes pour demander de l’aide.

Mais en plus de souligner la nécessité de comprendre les stratégies d’adaptation et d’en faciliter l’accès, le sondage précise également l’important rôle que jouent les employeurs pour favoriser la résilience de la main-d’œuvre canadienne.

Bill Howatt, Ph. D., chercheur en chef en matière de santé au Conference Board du Canada, souligne que les résultats du sondage réaffirment l’importance des déterminants sociaux de la santé quant au type de capacités d’adaptation que les gens cherchent à acquérir.

« Les gens qui vivent une détresse mentale et qui n’ont pas appris ou adopté de saines capacités d’adaptation sont plus susceptibles de prendre des mesures d’adaptation plus risquées, comme consommer de l’alcool ou de la drogue, a précisé Bill Howatt. Les employeurs peuvent jouer un rôle proactif en permettant à leurs employés d’accéder à des programmes de résilience et de renforcement des capacités d’adaptation qui peuvent les aider à apprendre et à maîtriser ces aptitudes. »

« Ce sondage confirme que nous devons redoubler d’efforts pour répondre aux besoins de la population en matière de santé mentale et de bien-être, de crainte que les progrès que nous avons réalisés pendant de nombreuses années s’effritent en présence de la COVID-19. Des partenariats avec les gouvernements, comme pour la création du portail Espace mieux-être Canada, et des chefs de file comme le Conference Board du Canada, pour des études comme celle-ci, nous permettront de rejoindre la population chaque fois qu’elle aura besoin de soutien, que ce soit au travail, à la maison ou dans la communauté. »

Produits connexes

Liens connexes

Contact
Relations médiatiques
Commission de la santé mentale du Canada
613-683-3748 / media@commissionsantementale.ca

Restez branchés
Suivez la CSMC sur Facebook
Suivez la CSMC sur Twitter
Suivez la CSMC sur LinkedIn
Suivez la CSMC sur Instagram
Abonnez-vous à la CSMC sur YouTube


health_canada_wordmark_fr