Ottawa (Ontario) – La Commission de la santé mentale du Canada (la Commission) publie aujourd’hui un rapport exhaustif intitulé Faire un pas vers le futur : Bâtir un système de services en santé mentale et en toxicomanie adapté aux besoins des adultes émergents, qu’elle a préparé en partenariat avec une équipe de recherche du Centre hospitalier pour enfants de l’Est de l’Ontario (CHEO). Ce rapport présente en détail l’état actuel des politiques et des pratiques lors de la transition des jeunes vers les services de santé mentale et de toxicomanie destinés aux adultes.

« Notre objectif premier est de réduire les dommages et répondre aux besoins des jeunes aux prises avec des problèmes de santé mentale ou des maladies mentales, explique Louise Bradley, président‑directrice générale de la Commission. Nous avons fait préparer ce rapport afin d’obtenir les meilleurs conseils et recommandations sur la façon de mettre en place une gamme plus fluide de services à l’intention des adultes émergents. »

L’expression « adulte émergent » désigne les adolescents et les jeunes adultes âgés de 16 à 25 ans. Elle fait ressortir l’importance de la croissance et du développement durant cette période de vie et reconnaît le caractère dynamique de ce processus, qui ne doit pas être considéré comme simplement fondé sur l’âge chronologique.

Afin de soutenir cette population unique, le rapport Faire un pas vers le futur formule notamment les recommandations suivantes :

  • considérer les adultes émergents comme une population distincte dans le champ élargi de la santé mentale des enfants et des jeunes;
  • adapter les politiques de transition selon des pratiques exemplaires et des politiques reposant sur des éléments probants des provinces, des territoires et d’autres pays;
  • élaborer de nouvelles politiques et pratiques et réviser les politiques et pratiques existantes à l’échelle provinciale, territoriale et régionale, pour améliorer la prestation des services aux adultes émergents.

« Notre objectif est d’aider les administrations publiques de tous les niveaux à améliorer les services et les politiques de façon significative et exhaustive, afin que les jeunes adultes qui sont en train de se bâtir une vision personnelle de la réussite deviennent des citoyens canadiens confiants, résilients, satisfaits et productifs », expliquent le Dr Simon Davidson, le Dr Mario Cappelli et Jenny Carver de l’organisme Stella’s Place, les chercheurs et auteurs principaux du rapport.

Du 2 au 4 novembre 2015, la Commission tiendra à Ottawa (Ontario) la Conférence consensuelle sur la santé mentale des adultes émergents : Faire de la transition une priorité au Canada, qui rassemblera des décideurs, des chercheurs, des représentants d’organismes en santé mentale, des cliniciens et des jeunes et leurs familles de partout au Canada, afin d’orienter la mise en place d’une gamme fluide de services à l’intention des adultes émergents. Les participants contribueront à développer une vision plus spécifique de la façon dont le rapport Faire un pas vers le futur, ainsi que d’autres stratégies provinciales et territoriales visant des questions plus générales touchant les jeunes et les adultes émergents, permettront d’améliorer les politiques et les pratiques.

Le rapport Faire un pas vers le futur n’est que l’une des façons dont la Commission soutient la santé mentale des enfants et des jeunes. Téléchargez un aperçu ici.

Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour télécharger le rapport Faire un pas vers le futur, visitez notre site Web ou écrivez‑nous à consensus2015@commissionsantementale.ca.


À PROPOS DE LA COMMISSION DE LA SANTÉ MENTALE DU CANADA

Guidée par sa stratégie en matière de santé mentale pour le Canada, Changer les orientations, changer des vies, la Commission de la santé mentale du Canada exerce, dans toutes les régions, un rôle moteur dans l’amélioration du système de la santé mentale et dans l’évolution des attitudes et comportements des Canadiens à l’égard de la santé mentale, que ce soit en rapport avec le logement, le travail, l'école, les médias ou les prestataires de services de santé. Par le mandat unique que lui a confié Santé Canada, elle réunit les meilleurs acteurs et les protagonistes les plus influents du milieu de la santé mentale. Elle collabore avec des centaines de partenaires pour mettre en place un système de santé mentale inclusif et adaptable qui offre aux Canadiens présentant un trouble mental ou une maladie mentale l’occasion de cheminer vers le rétablissement. Ensemble, nous accélérons le rythme des changements requis pour transformer notre système de santé mentale et favoriser le bien-être de tous.
www.commissionsantementale.ca | strategie.commissionsantementale.ca

Personne-ressource pour les médias :
Patti Robson, directrice du marketing et des communications
Bureau : 613.683.3742
Cellulaire : 613.282.1573
probson@commissionsantementale.ca

            

Abonnez-vous à notre infolettre
Les vues exprimées aux présentes sont celles de la Commission de la santé mentale du Canada.
La production de ce document a été rendue possible grâce à la contribution financière de Santé Canada.