Joignez-vous à la conversation sur Twitter : #RéussitedesÉtudiants


Quel est l’enjeu?

Les études de niveau postsecondaire peuvent s’avérer passionnantes et transformatrices, mais aussi exigeantes. Chaque jour, la plupart des étudiants au postsecondaire doivent composer avec les impératifs académiques, financiers et personnels.

Il n’est pas étonnant qu’un nombre accru d’étudiants soient maintenant aux prises avec des problèmes de santé mentale. En fait, trois problèmes de santé mentale sur quatre sont diagnostiquées pour la première fois chez des jeunes dont l’âge est compris entre 16 et 24 ans, soit pendant ou peu après les études postsecondaires*.

La pandémie a provoqué davantage d’incertitude pour les étudiants, tout en amplifiant les sentiments de stress et d’anxiété liés à la santé, à la sécurité, à l’isolement, aux finances et à l’avenir en général.

Téléchargez notre Guide sur la santé mentale pendant la COVID-19 destiné aux étudiants.


Que faisons-nous?

La Commission de la santé mentale du Canada (CSMC), en collaboration avec le Groupe CSA, a mené l’élaboration de la Norme nationale du Canada sur la Santé mentale et le bien-être pour les étudiants du postsecondaire (Norme des étudiants). Cette dernière s’appuie sur un large éventail d'expertises de partout au pays, incluant des recherches approfondies ainsi que sur les commentaires d'étudiants, d'administrateurs de l'enseignement postsecondaire, de décideurs, de fournisseurs de services, de gouvernements et de personnes qui ont vécu ou qui vivent les problèmes de santé mentale.

Bien que de nombreux établissements postsecondaires aient fait preuve de diligence dans la mise en œuvre de stratégies et d’initiatives en matière de santé mentale et de bien-être des étudiants dans leurs communautés d’apprentissage, le partage des meilleures pratiques fondées sur les connaissances grâce à un cadre pancanadien systématique peut entraîner d’autres avantages.


Qu’est-ce que la Norme des étudiants?

Il s’agit d’un ensemble de lignes directrices flexibles, dont l’application est volontaire, destiné à aider les établissements d’enseignement postsecondaire à soutenir la santé mentale et le bien-être de ses étudiants – la première du genre au monde.

La Norme des étudiants est adaptable à tout établissement postsecondaire : chacun peut décider de ce qui est réalisable compte tenu de sa situation spécifique, de ses ressources et du contexte local ou communautaire, et chacun peut déterminer les priorités en fonction de ses défis et occasions les plus pressants. La Norme des étudiants repose sur un engagement en faveur d’une amélioration continue ; peu importe où l’établissement commence, des améliorations peuvent être apportées au fil du temps à la santé mentale et au bien-être des étudiants.

L’alignement des efforts de ces établissements avec la Norme des étudiants peut aider à :

  • sensibiliser à la santé mentale et réduire la stigmatisation liée à la maladie mentale ;
  • améliorer les relations et les sentiments d’appartenance au sein de la communauté d’apprentissage ;
  • accroître l’accès aux mesures de soutien disponibles pour les étudiants, sur le campus et en dehors de celui-ci ;
  • promouvoir les compétences de vie et la résilience des élèves dans les études, au travail et dans la vie quotidienne ;
  • offrir des environnements institutionnels plus sains et plus sûrs ;
  • améliorer les chances de réussite et d’épanouissement des élèves.


Renseignements supplémentaires

* KESSLER, R. C., BERGLUND, P., DEMLER, O., JIN, R., MERIKANGAS, K. R., et WALTERS, E. E. (2005). Lifetime prevalence and age-of-onset distributions of DSM-IV disorders in the National Comorbidity Survey Replication (NCS-R). Archives of General Psychiatry, vol. 62 (1992), p. 593-602. https://doi.org/10.1001/archpsyc.62.6.593