Dr. Mary Bartram
Dre Mary Bartram
Directrice, Santé mentale et usage de substances

La Dre Mary Bartram a dirigé l’élaboration et la mise en œuvre de politiques relatives à la santé mentale et à l’usage de substances pour les gouvernements fédéral et territorial ainsi que pour des organisations et des OSBL autochtones. Elle a été directrice de la Stratégie en matière de santé mentale pour le Canada, et s’est jointe à nouveau à la Commission de la santé mentale du Canada en 2019 à titre de directrice, Santé mentale et usage de substances. Elle est titulaire d’un doctorat en politiques publiques de l’Université Carleton, où elle enseigne en politiques publiques et administration. Ses travaux de recherche portent sur divers enjeux, notamment l’accès équitable à la psychothérapie, la réduction des méfaits dans un contexte postsecondaire et le rétablissement dans les domaines de la santé mentale et de l’usage de substances.

Sandra Koppert
Sandra Koppert
Directrice (par intérim) Promotion de la santé mentale

Sandra possède une vaste expérience en planification stratégique, sensibilisation et promotion, ainsi qu’en relations avec les partenaires au sein du secteur sans but lucratif de la santé à l’échelle nationale. En service à la CSMC depuis plus de cinq ans, Sandra a développé des stratégies et dirigé des projets visant à promouvoir la connaissance de la santé et de la sécuraité psychologiques en milieu de travail et à en faciliter les actions dans les milieux de travail partout au Canada. Entre autres, elle a dirigé le Collectif « La santé d’abord », un regroupement national de chefs de file en santé qui vise à promouvoir la santé mentale en milieu de travail dans les établissements de soins de santé et qui supervise actuellement le leadership de la CSMC dans l’élaboration et la promotion d’une Norme nationale pour la santé et la sécurité psychologiques pour les étudiants du postsecondaire. Sous la direction de Sandra, des domaines se rapportant aux enfants et aux jeunes, à la justice et aux maladies chroniques en lien avec la santé mentale font également l’objet d’exploration.

Micheal Pietrus
Micheal Pietrus
Directeur, PSSM et Changer les mentalités

Directeur de l’initiative de lutte contre la stigmatisation Changer les mentalités de la Commission de la santé mentale du Canada, primée sur la scène internationale. De fait, l’initiative Changer les mentalités a reçu en février 2015 le Prix de l’innovation à l’occasion de la 7e conférence internationale Ensemble dans la lutte contre la stigmatisation à San Francisco; ce prix reconnaît les programmes ayant une incidence majeure grâce à de nouvelles approches, qui inspirent de nouvelles possibilités ou font changer les points de vue prédominants.

Sous la direction de M. Pietrus, la Commission a lancé Changer les mentalités, une initiative de lutte contre la stigmatisation et la discrimination d’une durée de dix ans, qui constitue le plus grand effort systématique jamais vu au Canada pour éliminer la stigmatisation associée à la maladie mentale.

L’initiative Changer les mentalités est l’une des grandes priorités de la Commission, car de l’avis de la plupart des personnes atteintes, la stigmatisation cause souvent plus de souffrance que la maladie en soi. Il s’agit d’un obstacle de taille qui empêche les personnes aux prises avec une maladie mentale de demander de l’aide.

M. Pietrus est également l’un des fondateurs et coprésidents de l’Alliance mondiale contre la stigmatisation, qui regroupe plus de 20 organismes de partout dans le monde dans le but d’éliminer la stigmatisation associée à la maladie mentale.

Il siège au conseil du Cercle des leaders en matière de santé mentale et de lutte aux dépendances du lieutenant-gouverneur de l’Alberta et est membre du comité consultatif du Centre for Dignity, Recovery and Empowerment de San Francisco (Californie).

M. Pietrus a en outre exercé les fonctions de directeur au sein de l’Alberta Mental Health Board.

Karla Thorpe
Karla Thorpe
Directrice, Programmes de prévention et de promotion

Après près d’un an à œuvrer pour la promotion de la santé mentale au travail à la Commission, Mme Thorpe est aujourd’hui directrice, Programmes de prévention et de promotion. À ce titre, elle pilote l’élaboration et la mise en œuvre des différents projets faisant la promotion de Changer les orientations, changer des vies : Stratégie en matière de santé mentale pour le Canada. La tâche première de son équipe consistera à favoriser l’adoption du Guide de référence pour des pratiques axées sur le rétablissement au Canada et d’offrir du soutien technique, des formations et des évaluations relativement à l’approche Logement d’abord. Ensemble, ils soutiendront également des initiatives relevant du Plan d’action sur la santé mentale du Canada, dont l’élaboration, fondée sur une vaste consultation des partenaires, est en cours.

Avant de se joindre à la Commission, Mme Thorpe occupait un poste de direction à la division de la Recherche sur le leadership et les ressources humaines du Conference Board du Canada, où elle supervisait les pratiques internes en matière de santé et de bien-être au travail.

Mme Thorpe détient une maîtrise ès sciences en statistiques de l’Université Queen’s ainsi qu’un baccalauréat en commerce de l’Université Carleton.

Phil Upshall
Phil Upshall
Conseiller, Relations avec les partenaires (temps partiel)

Phil est directeur national de la Société pour les troubles de l'humeur du Canada, ONG national virtuel dont le mandat est de représenter les intérêts des consommateurs et des familles touchées par des troubles de l’humeur.

Il a récemment été directeur national de l’Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale

Il a été administrateur délégué de la Semaine de sensibilisation aux maladies mentales au Canada

Il siège au conseil national de la Fondation de Postes Canada pour la santé mentale et au conseil consultatif de la Chaire de recherche du Canada, National Core for Neuroethics, à l’université de la Colombie-Britannique

II est professeur auxiliaire au département de psychiatrie de l'université Dalhousie

Ancien membre du comité consultatif de l’Institut des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies, Phil a participé à des groupes d’experts pour Statistique Canada, Santé Canada, l’ICIS et autres

Phil est titulaire d'un diplôme en commerce de l’université Dalhousie et un diplôme en droit deul’Université de Toronto. Il a été appelé au Barreau de l’Ontario en 1969

Vicky Walker
Vicky Walker
Directrice, Rendement organisationnel

Dans son rôle actuel, elle dirige les efforts déployés dans l'ensemble de l’organisation pour veiller à ce que des programmes de gestion du rendement et d’amélioration de la qualité soient développés et gérés en fonction des données. Elle offre une orientation stratégique et tactique relativement au système de gestion du rendement et s’assure que les activités sont conformes au plan stratégique quinquennal.

Vicky offre aussi une direction aux réseaux de la CSMC, incluant au Groupe couloir, au Conseil des jeunes et au Groupe consultatif provincial-territorial. Ces groupes proposent des idées d’une importance capitale pour le travail que fait la CSMC.

Avant de faire partie de l'équipe de la CSMC, Vicky a fait ses preuves à l’échelle nationale et régionale en développant et en gérant des tableaux de bord prospectifs, en évaluant le rendement et en présentant des rapports sur le rendement organisationnel, en gérant des projets et en collaborant avec des intervenants.

Vicky est titulaire d’une maîtrise en administration de la santé de l’Université d’Ottawa et est également une professionnelle en gestion de projet.

Nicholas Watters
Nicholas Watters
Directeur, Accés à services de santé mentale de qualité

Nicholas Watters a acquis une expérience approfondie auprès d’organismes sans but lucratif aux paliers national et provincial, en particulier dans le domaine de l’échange de connaissances, des communications, du renforcement des capacités, du développement de réseaux et de l’animation

Il a fait partie, ou fait toujours partie, de multiples réseaux pancanadiens visant à accroître la collaboration interorganisationnelle et interdisciplinaire, à la mobilisation des pratiques exemplaires et prometteuses et à l’utilisation accrue de principes et de pratiques efficaces en matière d’échange de connaissances, tout en ayant pour objectif la réduction du travail en vase clos et l’élimination des dédoublements dans le système

Il a aussi instauré des formations et des activités de perfectionnement professionnel dans les secteurs de la santé qui visaient le renforcement des capacités

Avant de joindre la Commission, Nicholas Watters a été conseiller en communications et en transfert des connaissances à l'Alliance pour la prévention des maladies chroniques au Canada.