En 2014, la Commission de la santé mentale du Canada a lancé le Projet de recherche sous forme d'étude de cas sur trois ans afin de repérer les pratiques prometteuses d'application de la Norme nationale du Canada sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail.

  • Plus de 40 organisations de tailles variées représentant différents secteurs et industries ont pris part à l’étude.
  • Plus de 250 000 employés ont été touchés par l’application de la Norme.

Prendre des mesures positives en appliquant la Norme

  • Les raisons pour lesquelles les employeurs participants ont adopté la Norme :
    • 91% d’entre eux estimaient que c’était le bon geste à poser.
    • 84 % ont indiqué qu’ils tenaient à protéger la santé et la sécurité psychologiques de leurs employés.
    • 47 % ont jugé que la Norme était un outil efficace qui leur avait permis de réduire les coûts.
  • Trois meilleures mesures prises par les employeurs :
    • Adopter des politiques sur le respect en milieu de travail.
    • Offrir des programmes d’aide aux employés et aux familles.
    • Renforcer les connaissances en matière de santé mentale chez les travailleurs.

Neuf pratiques prometteuses ont été relevées, selon l'expérience de 40 organisations :

pp1 1. Mettre au point une analyse de rentabilisation pour justifier les investissements
pp2 2. Mobiliser tous les intervenants au sein de l’organisation
pp3 3. Assurer une communication efficace et étendue pour maximiser la sensibilisation et l’engagement
pp3 4. Instaurer une culture de santé et de sécurité psychologiques dans toute l’organisation
pp4 5. Allouer les ressources humaines et financières appropriées à la mise en œuvre de la Norme
pp6

6. Sélectionner les programmes, les pratiques et les politiques les plus appropriés pour l’organisation

pp7 7. Tenir compte de la santé et de la sécurité psychologiques des employés durant les périodes de changement
pp8 8. Mesurer régulièrement les répercussions et les résultats de l’application de la Norme
pp9 9. Maintenir les efforts de l’organisation après l’application initiale de la Norme