La compréhension grandissante de la nature concomitante des maladies mentales et l’usage de substances révèle une volonté de mettre davantage l’accent sur les soins intégrés. Ce type de travail est nouveau pour la CSMC, qui s’active à bâtir des réseaux et à collaborer avec des partenaires dans l’ensemble du secteur. À l’heure actuelle, nos travaux sont principalement axés sur la crise des opioïdes, qui a un effet dévastateur sur les personnes, les familles, les travailleurs de première ligne et les communautés d’un bout à l’autre du pays.

Les travaux de la CSMC comprennent notamment ce qui suit :

  • Éducation et formation
  • Efforts de lutte contre la stigmatisation
  • Mesures de soutien de la santé mentale des premiers intervenants et des travailleurs du domaine de la santé


Cannabis

Dans son budget 2018, alors que le Canada s'apprête à légaliser le cannabis, le gouvernement fédéral a alloué un financement à la CSMC afin qu’elle étudie l’incidence de la substance sur la santé mentale. La CSMC collabore avec ses partenaires afin de pallier le déficit de connaissances en matière de santé mentale et de consommation de cannabis. Lisez « Combler les lacunes en matière de recherche sur le cannabis en lien avec la santé mentale » pour un aperçu de nos efforts sur ce dossier.

  • Au Canada, le cannabis est la 2e substance la plus consommée (après l’alcool)
  • Le Canada affiche l’un des plus hauts taux de consommation de cannabis au monde
  • Plus de 40 % de la population canadienne ont déclaré avoir consommé du cannabis au moins une fois

Pour obtenir des informations, des ressources et du matériel pédagogique, veuillez visiter les sites Web suivants :


Cours de formation sur les opioïdes pour les fournisseurs de soins de santé

La Commission de la santé mentale du Canada a réalisé une analyse environnementale des programmes de formation offerts aux fournisseurs de soins de santé en vue de répondre à leurs besoins d’apprentissage et de les outiller à  soutenir les personnes qui utilisent des opioïdes, principalement lorsqu’elles doivent entreprendre et poursuivre un traitement pour un trouble lié à l'usage d'opioïdes. Les détails au sujet des programmes de formation étaient à jour au 31 mars 2019