Pourquoi la santé mentale et le bien-être sont importants

Les troubles mentaux et les maladies mentales ne font pas de discrimination. Chaque année, ils touchent une personne sur cinq au Canada, indépendamment de l'âge, de l’origine ou de l'emplacement géographique. Mais la santé mentale représente plus que l'absence de maladie - tout comme la santé physique, c’est une ressource qui nous donne la capacité de profiter de la vie et de relever des défis.

Ce que fait la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC)

Depuis plusieurs années, la CSMC s’efforce de réunir des personnes ayant vécu la maladie mentale, des proches aidants et des professionnels de la santé afin d’accélérer le changement. Elle a mis au point des outils conviviaux, des lignes directrices claires et des ressources de mobilisation axées sur les jeunes afin que chaque partie acquière une meilleure compréhension de la maladie mentale et mette à profit ces connaissances pour susciter des mesures positives.

  • LA TÊTE HAUTE pour les jeunes est une initiative de lutte contre la stigmatisation fondée sur les données probantes. Ils aident les jeunes de 12 à 18 ans à être braves, à tendre la main et à prendre la parole au sujet de la santé mentale. Consultez notre page Évènements pour connaître les emplacements et les dates des sommets prévus. Pour organiser un tel évènement dans votre communauté, communiquez avec votre député fédéral pour lui faire part de votre désir de tenir un sommet LA TÊTE HAUTE dans votre circonscription ou téléchargez notre trousse d’outils.
  • Le Guide de référence pour des pratiques axées sur le rétablissement a été élaboré en collaboration avec des personnes atteintes de troubles mentaux et de maladies mentales pour aider les fournisseurs de soins de santé et les gestionnaires de programme du Canada à changer leur façon de fournir des soins de santé.  Les approches axées sur le rétablissement offrent de l’espoir, favorisent l’autonomie et permettent aux patients de s’impliquer en tant que partenaire à part entière en vue de leur rétablissement.
  • Du pain sur la planche : Le point de vue des jeunes sur les pratiques axées sur le rétablissement est une vidéo d’animation produite par le Conseil des jeunes. Cette vidéo décortique ce que les jeunes considèrent comme des principes fondamentaux des services de santé mentale et de lutte contre les dépendances qui sont axés sur le rétablissement. Visionnez-la et faites-la circuler!
  • Les proches aidants jouent un rôle essentiel au rétablissement des personnes aux prises avec une maladie ou des problèmes liés à la santé mentale. Des ressources et outils ont été développés pour soutenir ces personnes aidant, qu’ils soient membres de la famille ou d’un cercle de soutien plus large.
  • La santé mentale et le bien-être avec l’âge : Avec l'augmentation de la longévité, notre approche à l’égard de la santé mentale doit tenir compte des besoins changeants. La CSMC a élaboré les Lignes directrices relatives à la planification et la prestation de services complets en santé mentale pour les aînés canadiens. Cette ressource aide les décideurs et les fournisseurs de services à planifier, à établir et à mettre en œuvre un système de services de santé mentale intégré qui répond aux besoins particuliers d’une population vieillissante.
  • Prévention du suicide : Chaque jour au Canada, 10 personnes meurent par suicide. La CSMC œuvre à renforcer les capacités partout au pays afin de résoudre cette crise silencieuse. Des initiatives locales aux formations basées sur des données probantes, la réduction du nombre de suicides passe par l’autonomisation et le soutien des individus afin de favoriser des interventions efficaces dans le milieu où ils vivent et travaillent.
  • Cybersanté mentale : Les habitants du Canada trouvent souvent difficile d’obtenir des services de santé mentale. La CSMC fait avancer la recherche afin de favoriser l’élaboration de services solides et efficaces de cybersanté mentale, qui utilisent Internet et des technologies connexes, comme les applications pour téléphones intelligents, afin de permettre aux patients de recevoir des soins lorsqu’ils en ont le plus besoin, peu importe la distance à laquelle se trouve leur fournisseur de soins.