Quel est l’enjeu?

Les six premières années de vie sont cruciales pour la croissance, le développement et la santé mentale à toutes les étapes de la vie. Promouvoir la santé mentale et de saines relations en bas âge peut contribuer à améliorer le bien-être plus tard dans la vie.


Qu’entendons-nous par « santé mentale à la petite enfance »?

La santé mentale du nourrisson et du jeune enfant, que l’on appelle souvent développement social et émotionnel, représente le développement de la capacité de l’enfant, de la naissance à l’âge de cinq ans, à bâtir des liens étroits et rassurants avec les adultes et d’autres enfants, à expérimenter, gérer et exprimer une gamme complète d’émotions, et à apprendre ainsi qu’à explorer son environnement — le tout dans un cadre familial, communautaire et culturel.

Cependant, la disponibilité, l’accessibilité et le financement des programmes favorisant la santé mentale des jeunes enfants et de leurs aidants sont limités partout au Canada.  C’est pourquoi une approche plus coordonnée est nécessaire.


Que faisons-nous?

Nous appuyons les activités et les conversations favorisant un environnement favorable et mieux coordonné qui promeut le développement positif, la santé mentale et la résilience à toutes les étapes de la vie.

Nos activités comprennent :

  • consulter les aidants et les personnes qui travaillent avec les jeunes enfants et les familles;
  • déterminer les principaux défis et occasions que présentent les services, les politiques, les programmes et les environnements qui appuient les nourrissons, les jeunes enfants et leurs aidants;
  • établir les priorités nationales en matière de santé mentale à la petite enfance;
  • soutenir et faire connaître les pratiques exemplaires et les programmes en matière de santé mentale à la petite enfance.

Cliquez ici, pour en savoir plus sur l’importance de soutenir la santé mentale à la petite enfance.